LA COLOCATION À MONTREAL, UN APPARTEMENT AVEC DES BÉNÉFICES MARGINAUX

August 29, 2009

Quand je suis revenue d’Europe, j’ai partagé un appartement meublé avec trois garçons, dont la taille, l’âge et l’allure a considérablement varié au fil des arrivées et des départs. Ce qui n’a pas changé, par contre, c’est le plaisir toujours renouvelé de rencontrer des personnes différentes, de se familiariser avec  de nouvelles cultures et de se faire des amis et même des relations d’affaires !

Vivre en colocation, c’est un mode de vie. J’ai des connaissances à New-York  qui ont partagé un loft qui leur coûtait plus de 2000$ US chacun par mois, il faut le faire !  Mais en général, les principaux avantages de la colocation incluent le fait de payer un loyer dérisoire tout en profitant d’un appartement où  tout est  compris. Il existe de nombreux sites internet (Easyroommate, Craigslist, Kijiji Montréal,  logements tout Montréal, les Pacs et j’en passe) qui proposent des services de colocation.  Les meilleures agences de location d’appartements meublés de Montréal permettent également à plusieurs personnes de partager un même appartement meublé, ce qui n’est pas négligeable compte tenu de la haute qualité des logements disponibles à Montréal.

L’une des raisons pour laquelle j’ai choisi cette option à mon retour de voyage, c’est que je n’avais pas envie de vivre seule, et j’ai été servie. Entre les quelques bières  du samedi soir à discuter autour de la table de cuisine, les repas partagés, les séances télé et les invitations à sortir, j’avoue que je ne me suis pas ennuyée une seconde.  Il y a bien quelques contre,  par exemple l’affluence à la porte de la salle de bain le matin, une insonorisation des chambres parfois déficiente et une envie inopinée de solitude quand les amis des autres envahissent « notre » territoire, mais en général, partager un logement  meublé à Montréal,  est plutôt une expérience fort agréable.

Afin de s’assurer une colocation paisible il vaut mieux  rédiger un contrat de colocation qui déterminera les droits, les obligations (utile quand personne ne veut sortir les poubelles ou qu’un colocataire veut absolument adopter un chien perdu) et la durée de l’entente que chacun devra respecter.  De cette manière, la vie en communauté vous paraîtra tellement idyllique,  que vivre seul à nouveau vous semblera littéralement ….contre nature.

You Might Also Like